Le Centre de Promotion Sociale de Dogbo a servi de cadre à la cérémonie officielle de remise de matériels de transformation agricole aux groupements de femmes des six (06) communes du Couffo dans le cadre du Programme d’Appui à l’Autonomisation Economique de la Femme et de la Promotion du Genre ( PAEF – PG) en présence des autorités locales, départementales et des bénéficiaires.
La ministre des affaires sociales et de la microfinance, Madame Bintou Chabi Adam TARO, a remis dans la soirée de ce mardi à Dogbo, plusieurs lots de matériels de transformation agricole aux groupements féminins de même que des équipements informatiques aux centres de promotion sociale du département du Couffo.
Ils sont au total 21 groupements de femmes composés chacun de 25 femmes à avoir reçu du matériel de transformation agricole qui vont permettre de renforcer et promouvoir leurs activités génératrices de revenus.
Ces lots de matériels se composent de barques à poisson, de bassines, de seaux en aluminium et en plastique, de poussepousses, de tonneaux, de râpeuses de manioc, de bottes, de brouettes, de paniers et de casseroles en aluminium.
Pour Dénis SOSSOUPKOUI, Premier Adjoint, représentant le Maire de la Commune de Dogbo empêché, la mise en œuvre du présent programme va permettre à coût sûr, d’éliminer les disparités entre les conditions de vie des hommes et des femmes qui font autant partie du développement que de la lutte contre la pauvreté.
Le préfet du département du Couffo, Christophe MEGBEDJI, a quant à lui, saisi cette occasion pour remercier le gouvernement car selon lui, ces femmes deviendront autonomes et participeront à la scolarisation des enfants à travers les activités qu’elles auront à mener avec les matériels mis à leur disposition.
Avant de procéder à la remise officielle des lots de matériels aux groupements de femmes, la Ministre des affaires sociales et de la microfinance, Madame Bintou Chabi Adam TARO, a indiqué que la vision du chef de l’État est de réduire la pauvreté au sein de sa population. Et pour le faire, il faut investir en faveur des femmes qui sont prêtes à se mettre en association pour mener des activités génératrices de revenus en vue de leur autonomie économique, a-t-elle martelé.
Madame Adam Taro a également rappelé aux femmes du Couffo que le chef de l’État accorde une place de choix au volet social dans le PAG, avant de les inviter à utiliser à bon escient les équipements mis à leur disposition. Il en est de même pour les mobiliers et matériels informatiques octroyés aux CPS du Couffo pour le suivi rigoureux des activités des groupements bénéficiaires sur le terrain.
Service de l’Information, de la Communication, des Archives et de la Documentation