L’atelier d’évaluation à mi – parcours du Plan Annuel de Développement 2017 et l’élaboration de celui de l’année 2018 s’est déroulé au Motel Municipal ‘’ sous le kapokier’’ du lundi 09 au mercredi 11 octobre 2017. Il a pour objectif de passer en revue les activités réalisées au titre de l’année 2017 contenues dans le PAD 2017 d’une part, et de faire la planification des actions de l’année 2018 d’autre part.

L’évaluation du PAD 2017 à mi-parcours.

Commencé depuis le lundi 09 octobre 2017, l’atelier d’évaluation à mi –parcours du Plan Annuel de Développement 2017 de la Commune de Dogbo a pris fin dans la matinée de ce mardi 10 octobre 2017. L’évaluation du niveau de mise en exécution des programmes et projets inscrits dans le Plan Annuel de Développement (PAD) 2017 a été faite. Le taux de réalisation des activités planifiées au titre de l’année 2017 est relativement faible par rapport à l’année écoulée. Il ressort que ce faible taux de réalisation est non seulement dû à l’effort insuffisant qui a été consenti au niveau de la mobilisation des ressources prévues par la Commune mais aussi et surtout au non transfert des ressources de l’état central (FADeC affecté ou non) de l’année 2017. Des efforts méritent d’être faits afin d’améliorer les recettes de la Commune pour mieux faire face aux questions de développement. L’état central doit aussi faire tout possible pour transférer les ressources annoncées à temps pour faciliter la tâche aux communes.

L’élaboration du Plan Annuel de Développement (PAD) 2018.

Le Plan Annuel de Développement 2018 de la Commune de Dogbo est une déclinaison de l’an 1 du Plan de Développement Economique et Social (PDES) 3ème génération. Il se repose sur 05 programmes à savoir :

  • l’amélioration de la production agricole et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle ;
  • l’amélioration de l’accès des populations aux services marchands ;
  • le renforcement de la gouvernance administrative, financière et foncière de la Commune ;
  • l’amélioration de l’accès des populations aux services sociaux de base et de protection et ;
  • l’assainissement du cadre de vie des populations.

Le Plan Annuel de Développement (PAD) 2018 de Dogbo est dynamique. Il a été validé par trente deux (32) participants à cet atelier par acclamation après les présentations successives et les plénières des travaux des quatre (04) groupes de travail qui se sont répartis les cinq (05) programmes. Pour sa mise œuvre, si la Commune améliore sa stratégie de mobilisation des ressources propres, l’Etat transfère à temps le Fonds d’Appui au Développement des Communes (FADeC) et que les Partenaires Techniques et Financiers (PTF) libèrent leurs contributions, l’exécution des actions prévues au PAD 2018 ne souffrira pas pour autant d’insuffisance pour l’atteinte des objectifs fixés.

Service de l’Information, de la Communication, des Archives et de la Documentation