Dans le cadre de la coopération entre la ville de Roeselare et son homologue de Dogbo, une délégation de la municipalité de Roeselare a séjourné dans la Commune de Dogbo, département du Couffo, république du Bénin, du dimanche 05 au vendredi 09 novembre 2018. Cette délégation est composée de la chargée de coopération de la Mairie de Roulers, Delphine LEROUGE, de trois enseignantes de la maternelle, d’une personne de la société civile et d’une équipe de réalisation du film sur l’état civil de la Mairie de Dogbo.

Le tournage d’un film documentaire sur la situation actuelle de l’état civil de la Mairie de Dogbo constitue le premier pilier abordé. A ce niveau, il urge de rappeler que la Commune a participé au concours de PLATFORMA à Bruxelles et remporté le premier prix à l’international avec le projet « Zéro naissance non enregistrée dans la Commune de Dogbo ». C’est donc pour faire découvrir  davantage le système mis en place pour l’enregistrement des naissances et d’autres difficultés qui existeraient que PLATFORMA a commandité la réalisation de ce film sur l’état civil de Dogbo qui fait la fierté du Bénin.

Les institutrices de Roeselare ont visité quelques écoles maternelles et primaires. Il s’agit des écoles maternelles de Tota et de Totchangni, les écoles primaires privées la source et le rénovateur. Ces mêmes enseignantes ont animé des séances de cours dans trois (03) écoles maternelles à savoir : EM Tota, EM Totchangni et EM le Rénovateur. Ensuite, une séance de travail a regroupé les directeurs des écoles maternelles de la Commune de Dogbo et la délégation de Roeselare à la Circonscription Scolaire. Au cours de cette séance, il a été question de la présentation des ordres d’enseignement en vigueur puis du calendrier scolaire de la Belgique. Le porte-parole des directeurs des écoles maternelles et primaires de Dogbo a  présenté à son tour, le système éducatif béninois. Au terme de la rencontre, un forum d’échanges a été mis sur pied aux fins de partager des expériences  en matière d’enseignement  maternel entre les deux villes. Le but de cette descente dans les écoles maternelles est de voir dans quelle mesure une coopération pourra naître entre Roeselare et Dogbo dans le domaine de l’éducation (enseignement maternel). Le palais royal de Dogbo Ahomey, le site touristique des hommes à queue et le centre d’incubation agro pastoral des jeunes de Kpodavé ont été visités également par les partenaires.

La ville de Roeselare avec l’appui financier de la VVSG (association des communes flamandes) a construit une boucherie moderne dans le marché central de Dogbo à un coût global de dix-huit millions (18.000.000) Francs CFA environs. Cette boucherie a été inaugurée le vendredi 09 novembre 2018 en présence de la délégation de Roeselare, des Adjoints au Maire et des cadres techniques de la Mairie de Dogbo.

A la fin de la mission et sous la coordination de Monsieur Lambert A. M. SEHOUBO, Responsable en charge de la coopération décentralisée à la Mairie de Dogbo, un protocole d’accord entre les deux villes a été signé. Ce protocole met en exergue les actions phares à mener au cours de l’année 2019.

Service de l’Information, de la Communication, des Archives et de la Documentation